Eres Fan?
Share on Facebook
Share on Twitter
+

Hace dos días, Garnier y su grupo, se presentaron el la ciudad de La Salle en Francia @ Pionnier de la musique électronique.

Se ha anunciado que el concierto que el francés dará esta tarde a partir de las 8 en la Salle Pleyel de Paris será retransmitido en directo a través de esta página.

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Laurent_Garnier_a_la_Salle_Pleyel/

Description (François)

“Pionnier de la musique électronique en France, il a fondé et dirigé le célèbre label français F Communications. Avec ses invités, il présente une création spéciale pour la Salle Pleyel.

C’est dans la chambre de son adolescence, que Laurent Garnier va exercer ce toucher qui fera bientôt de lui l’un des emblèmes de la musique électronique. Là, il entasse une sérieuse collection de vinyles, dans tous les styles, et commence à tâter de la platine. Mais c’est en traversant la Manche, en 1987, que le natif de Boulogne-sur-Mer va se faire un nom en devenant l’un des DJ résidents de l’Hacienda, le fameux club de Manchester. Il est DJ Pedro, il a le pitch tendance house. À son retour à Paris, en 1990, il s’illustre aux platines du Palace et du Boy, agitant sévèrement le dance-floor. Mais c’est avec le son de la techno, qu’il rapporte de ses voyages transatlantiques que Laurent Garnier impose son son. Il enchaîne les singles tandis que ses DJ sets affolent le tout Paris. Pionnier et référence jusqu’en Angleterre, il publie Shot In The Dark en 1994 sur son propre label, F Communications. C’est un premier succès, et surtout la première pierre d’un label qui va construire la légende de la French Touch électronique des années 1990. Celle des soirées Wake up qu’il organise au Rex, le temple parisien. Mieux, à l’approche du millénaire, il est l’un de ceux qui font entrer la musique électronique chez le grand public. Sans jamais se couper du cercle d’initiés, officiant aux platines de Radio Nova ; sans jamais oublier d’innover et de convier des musiciens sur scène, comme lors d’un mythique Olympia ou lors de ses collaborations avec le pianiste Bugge Wesseltoft. Comme encore ce soir, où ce passeur esthète et essentiel de la scène électroacoustique convie des complices à l’occasion d’une création spécialement pensée pour la Salle Pleyel.

Image de Laurent Garnier par PitsLamp photography

Ce spectacle sera disponible jusqu’au 13 mai 2010.”

No more articles